Alors, après Stuxnet, “Cyber-war”…..ou pas ?

Bomb

Si, comme moi :-( , vous l’aviez raté, ce reportage de Josh Rushing dans FAULT LINE sur Aljazeera English autour des tenants et les aboutissants de la Cyber-Guerre d’un point de vue étatsunien, est EXCELLENT, sur le fond et sur la forme, avec même Barbe-Rouge le Pirate (ou ZZ carrot-TOP ?)…

Car après Stuxnet, clairement classé dans la catégorie cyber-sabotage, compte tenu de son fonctionnement et ceci quelque fut la cible, la question des cyber-attaques à motivation politique ou idéologique se pose quand même (Cassandre sort de ce corps !). Notamment sur la manière et les moyens d’aborder ce type de risque, dont je rappelle les types de traitement génériques : Prévention, Acceptation, Réduction, Transfert.

Donc, un “MUST SEE” absolu si le sujet vous intéresse, même 30 minutes et en anglais, si si, j’insiste.

Par chez nous, on appelle cela plutôt LID (Lutte Informatique Défensive) et LIO (Lutte Informatique Offensive), sujet qui semble moins souvent faire la une de nos médias…bien que des initiatives sérieuses ont été prises depuis la publication du Livre Blanc sur la Défense et la Securité Nationale à travers notamment la création de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information – ANSSI. D’ailleurs, en septembre dernier, la France a participé pour la première fois à l’exercice CYBERSTORM, pendant international de notre PIRANET, pour faire court.

warrior