Fonctionnalités et coût d’une agence de gestion locative immobilière.

Confier ses biens à une agence de gestion locative est un choix appartenant aux propriétaires bailleurs. Mais avant toute chose, le propriétaire doit connaitre les diverses fonctionnalités de la gestion locative par une agence mais aussi et surtout le coût des services rendus pour pouvoir analyser la situation de façon plus claire.

1- Les fonctionnalités d’une agence de gestion locative immobilière :

Une fois le bail signé, l’agence de gestion locative immobilière s’occupe de la gestion de la location dans son ensemble et suivant les termes stipulés dans le contrat de mandat. Cette tâche se divise en plusieurs fonctionnalités mais chaque agence se distingue par les fonctionnalités qu’elle offre. Mais en général les principales fonctionnalités dans la gestion locative déléguée à une agence concernent le bail, le bien loué, le locataire, les loyers et les soucis d’ordres contentieux. Certes, l’agence s’occupe des suivis de l’entretien du logement, de la mise en location, de la rédaction du bail, de l’encaissement des loyers, mais aussi de tout ce qui concerne un éventuel contentieux. L’agence mandatée a l’obligation d’informer régulièrement le propriétaire bailleur de tout ce qui concerne son bien locatif et de lui verser les loyers perçus du bail. Toutefois, certaines agences fonctionnent selon le besoins précis des propriétaires.

2-  Le coût d’une agence de gestion locative immobilière.

La gestion locative déléguée à une agence immobilière n’est pas gratuite car il y a une contrepartie financière que le propriétaire doit verser appelé : honoraire. Il faut distinguer deux points importants dans le coût des services d’une agence locative immobilière : le coût de la gestion courante et les coûts de gestions supplémentaires. Certes, certaines agences fixent leurs honoraires de manières précises, à 9% le loyer annuel par exemple couvrant l’ensemble des prestations réalisées. Mais d’autres, préfèrent fixer leurs tarifs au cas par cas et selon les circonstances. Les coûts supplémentaires dont il est question ici peuvent être le coût de suivi complet des travaux de rénovation ou la présence aux réunions d’expertise ou encore la gestion des impayés. Bref, il faut bien se renseigner pour éviter les mauvaises surprises.

3-  La limite du pouvoir d’une agence de gestion locative immobilière

Le propriétaire qui confie la gestion locative à une agence attend de cette dernière une bonne gestion sans compter que le coût de ce service pèse assez lourd au propriétaire. Ainsi, en cas de mauvaise gestion ou de dépassement de pouvoir stipulé dans le contrat de mandat, la responsabilité de l’agence de gestion locative immobilière peut être engagée. A noter que pour  garantir le propriétaire aux conséquences  des mauvaises gestions  commises  par une agence, il y a ce qu’on appelle « une garantie loyer impayé »  proposée  par cette dernière pour apaiser et convaincre le propriétaire de passer par son service.