Le marché des applications pour smartphones… un très gros business !

Selon une étude publié en janvier dernier par le Gartner Group, le marché des applications pour smartphones se porte plutôt bien !

Quelques chiffres :

  • 5 milliards de revenu généré en 2010
  • 15 milliards de revenu estimé pour 2011, soit 190% d’augmentation
  • 8,2 milliards d’applications téléchargées en 2010
  • 17,1 milliards d’applications le seront en 2011
  • Et près de 185 milliards de téléchargements depuis l’origine en 2008, à l’horizon 2014
  • Le tout pour un total de plus de 50 milliards de chiffre d’affaire en 2014 !

OUF ! ça calme…..même en imaginant une sur-estimation de moitié, bref, cela en fait des sous !

Et là, les cyber-criminels se diraient : “bah, on a déjà assez gagné d’argent via les ordinateurs personnels, on va laisser les smartphones tranquilles“.

Sérieusement ?

Parlons maintenant de notre dernière trouvaille, j’ai nommé Android.Pjapps, cheval de Troie, qui en l’occurrence a été inséré dans l’incontournable application “Steamy Window” pour en créer une version infectée, disponible sur les marchés Android “parallèles”…pourtant absolument infréquentables, cela va sans dire.

Steamy

Mais bon, certains s’y approvisionnent quand même et voilà le travail : un cheval de Troie Android, capable de monter un botnet, d’installer d’autres applications, naviguer sur le net, ajouter des signets, envoyer des SMS (Smishing), bloquer des messages entrants (ceux du fournisseur d’accès) et même renvoyer lesinformations confidentielles à l’auteur (EMEI, numéro d’appareil, numéro de téléphone…).

Il est donc toujours plus important :

  1. de se limiter aux “appstore, markets” officiels ou le risque d’obtenir une application malveillante est bien moindre
  2. de lire attentivement les demandes d’autorisation des applications
  3. de s’intéresser à la protection des nouveaux appareils connectés, à titre personnel et professionnel.
  4. d’envisager la mise en place d’outils de protection…il y en a…