Les “routeurs” ne sont pas “toujours” sympas

routers

Vous savez, les différentes “trucBOX” ou “Routers” qui nous servent à nous connecter en ADSL ? Eh bien, figurez-vous que ces petites boîtes fonctionnent sous Linux, enfin devrais-je dire LES Linux, car c’est un peu plus compliqué que ça. Donc, certaines de ces petites boites sont victimes d’une bestiole répondant au doux nom de “Linux.psybot“, et qui s’installe en essayant un certain nombre de mots de passe (root, admin, default password, 1234….) rendant ainsi les machines connectées vulnérables à différentes attaques.

Premier conseil : Dans l’interface d’administration (RTFM*) changer le nom de l’administrateur et modifier le mot de passe par défaut de votre trucBOX, et choisir de préférence un mot de passe complexe.

Plus généralement, je préconise l’utilisation de “phrases de passe“; des titres de livres, de films, par exemple. Le noter dans un endroit sûr est aussi une bonne idée, car ne l’utilisant pas souvent, vous allez l’oublier. Le programme gratuit PassWord Safe fera l’affaire.

D’autre part, sachez que ces systèmes se mettent à jour (si,si…), mais rarement automatiquement.

Deuxième conseil : Toujours dans l’interface (avec le mot de passe compliqué que vous venez de définir) et lancez une procédure de mise à jour (disponible dans l’interface d’administration et la plupart du temps facile à utiliser…RTFM*)

L”administration à distance de certains de ces “routers” est disponible, alors que l’accès depuis le réseau interne suffit.

Troisième conseil : Désactiver cette fonction, ainsi que la possibilité d’accéder à l’interface d’administration en Wifi (Voir le manuel fourni avec le router, RTFM*)

Pour finir et en cas de vrai problème, une réinitialisation peut s’imposer, mais remettra le système dans la configuration d’usine, sans la bestiole.

Quatrième conseil : En dernier recours, procédez à un “hard reset” de l’appareil (RTFM*…) sans oublier de passer immédiatement par les conseils 1, 2 et 3…