Nom de Zeus !

zeus

Le toolkit ZEUS, qui existe depuis un certain temps, est maintenant assez répandu dans le monde du cybercrime. Il est simple à utiliser et très efficace pour voler les données de systèmes distants et bien plus encore. A la base lié à un groupe de cyber-vilains dénommé « Rock Phish » et ciblant plutôt les institutions financières mondiales, on le trouve aujourd’hui plus facilement, à la vente ou même gratuitement sur certains forums souterrains (pas tant que ça…)

 

C’est très détaillé, c’est en anglais (mais il ne parle pas trop vite) et SURTOUT c’est à voir en PLEIN ECRAN, sinon on en rate pas mal, mais c’est très démonstratif et donne une bonne idée du niveau technique de l’outil. Quelques éléments de défense pour terminer.

Comme on peut le voir dans la vidéo, la simplicité d’emploi permet à n’importe qui (ou presque) de créer son propre petit Botnet personnel. C’est d’ailleurs devenu l’outil privilégié des cyber-criminels du dimanche ou débutants. Sur l’année passée, Symantec à détecté plus de 154.000 machines infectées par Zeus, et surtout identifié plus de 70.000 variantes du binaire. Les chiffres globaux étant probablement bien plus élevés.

Si Zeus voulait écouter les voeux des hommes, tous périraient, car ils demandent beaucoup de choses qui sont nuisibles à leurs semblables. Epicure.