Carrière de chef cuisinier : la formation culinaire n’est pas une sinécure

Le seul maître dans la cuisine est le chef cuisinier dans un hôtel ou un restaurant. Il commande ses équipes sur le service à faire, et il sera derrière les fourneaux pour préparer les plats commandés par les clients. Il devra aussi accomplir les tâches qu’il a proposées dans le menu selon son goût et son imagination. Il y a plusieurs étapes pour devenir un chef cuisinier. Et c’est après que vous pourriez créer votre propre société ou votre restaurant, soit vous travaillez dans un hôtel en tant que chef cuisinier salarié soit vous serez le chef de votre propre restaurant.

Les évolutions de la carrière

Le travail de restauration commence par le plus petit au plus grand. Si vous êtes fasciné par ce domaine, vous allez débuter par ce qu’on appelle commis ou aide-cuisinier. Ce dernier aide à la préparation comme éplucher et découper les légumes. Il pourra aussi être utile sur le dressage des assiettes. Le commis peut réaliser des plats simples sous la surveillance du grand chef. Le Chef de groupe travaille selon sa spécialité : le poissonnier s’occupe des poissons ou les boucheries de la viande. Il contrôle les travaux des commis. Le chef cuisinier qui est un cuisinier confirmé prendra la tête de son équipe. Il pourra donner des ordres à chacune des personnes qui sont dans sa brigade. Il sera le chef et prendra la dernière décision avant d’agir. Enfin, le directeur dans la restauration dirige au complet la gestion culinaire de l’hôtel. Pour plus de renseignements sur le calcul du dif veuillez faire des recherches sur des sites.

Le CAP : un diplôme d’entrée dans la profession

Comme toutes filières, il y a un commencement. Pour être commis, il y a un diplôme que vous devriez obtenir. Et jusqu’à ce que vous deveniez un chef de cuisine, plusieurs hiérarchies sont à suivre. Il y a des exemples comme le CAP ou le BP ou le BM ou le Bac. Le CAP sur le domaine de la cuisine est un diplôme qui sert de référence afin de pouvoir travailler dans la restauration et entrer dans le champ de la cuisine. En plus, ce diplôme est très demandé quand vous cherchez un travail comme cuisinier. De nos jours, il y a des écoles qui pourront vous préparer pour avoir cette attestation. En plus l’avantage de cette filière c’est que vous pourriez avoir des atouts de ceux que vous avez étudiés à la maison chez vous. L’obtention de ce certificat est la première étape pour entrer dans la restauration et pouvoir acquérir des connaissances culinaires diverses.

Le métier du chef cuisinier dans tous les domaines

Vous pourriez détailler le métier d’un chef cuisinier dans tous les domaines de la cuisine. En général, il est le chef de l’équipe sur lequel il a formé. Mais la différence c’est le salaire que chacun perçoit. Dans la cuisine traditionnelle, il est un meneur d’hommes. Il doit connaitre tous les détails de son équipe dépendant de son nombre. L’effectif varie selon l’importance de l’établissement. Il doit tout élaborer et présenter une liste des stocks qui sortent et entrent, ainsi que de la commande de chaque client. Dans la gastronomie, il est le créateur des plats ainsi que le gestionnaire. Il a de la connaissance sur les cuisines gastronomiques. Dans la brasserie, c’est la personne qui met au point la recette et collabore avec le grand patron. Il doit apprendre le respect de l’hygiène. Dans un hôtel -restaurant : il est le chef de l’équipe, mais la différence dans un hôtel quelconque c’est que là il doit respecter la norme de l’hôtel-restaurant. Les qualités qu’il doit avoir dans tous ces domaines sont : le talent qu’il doit avoir et affirmer. Il pourra encadrer plus de 20 personnes dans son équipe, il est un bon gestionnaire, à former une bonne équipe. Il est très créatif et a une bonne connaissance en hygiène et propreté.

Les qualités requises pour devenir un chef cuisinier

Le chef cuisinier gère une brigade qui est son équipe solide. C’est lui qui l’a créée pour l’aider avec les tâches qu’on lui a confiées. Il doit être autoritaire afin que tous les objectifs fixés soient réalisés. Il travaille dans un environnement difficile c’est-à-dire que dans le bruit, dans la saleté parce qu’il y aura toujours des appels ainsi que la préparation des ingrédients. Il doit être créatif : inventer des plats succulents qui doivent fidéliser les clients, pas seulement selon sa technique, mais aussi selon les attentes des consommateurs. Peu de jeunes sont attirés par cette filière, car il lui faudra beaucoup d’expériences pour acquérir les exigences voulues dans la restauration. Par exemple, le CAP est pour les élèves du niveau de 3e : son statut débute en commis de cuisine. Mais le plus important c’est la connaissance de base pour y entrer. Le Bac pro Restauration pour les secondaires, qui sera qualifié au même poste ou le plus pour un chef de partie.