Qu’est-ce qui fait un bon casque de soudage automatique ?

Un atelier automobile sans un travail de soudure n’est pas envisageable. Mais le soudage n’est pas sans danger, l’arc endommage les yeux et des gaz toxiques apparaissent. Il est important de protéger l’employé contre ces dangers. La meilleure façon d’y parvenir est d’utiliser un casque de soudage de haute qualité. 

Pourquoi avez-vous besoin d’un casque de soudage ?

La vue sur l’arc pendant le soudage ne semble pas néfaste au premier abord, car “c’est juste un peu lumineux”. Vous ne vous rendrez compte que quelques heures plus tard des effets de cette lumière UV. Si le liquide lacrymal s’écoule tout seul, qu’il semble y avoir du sable dans l’œil et que la douleur est intense, vous pouvez être sûr que la cornée a été endommagée. Ce trouble de la vision guérit généralement au bout de 24 à 48 heures. Néanmoins, une exposition prolongée peut causer des dommages à long terme, tels que la cataracte ou même la cécité complète.

En plus des maladies oculaires, les rayons UV endommagent la peau. Des vapeurs cancérigènes peuvent être produites lors de la transpiration. Ces raisons sérieuses ont permis au législateur de prescrire une protection suffisante pour préserver la santé au travail du soudeur.

Un casque de soudage automatique offre une très bonne protection. Il couvre l’ensemble du visage contre les rayons UV. De nombreux modèles sont dotés d’une protection respiratoire intégrée qui empêche l’inhalation de particules et de gaz dangereux.

Par rapport à l’ancien masque de soudage, un casque de soudage comme celui-ci détecte automatiquement l’allumage de l’arc et active l’assombrissement du champ de vision en une fraction de seconde. Lorsque le processus de soudage est terminé, la visière ne s’ouvre qu’après un court délai pour éviter les dommages dus à la rémanence.

À quoi devez-vous faire attention avec un casque de soudage automatique ?

Il existe un grand choix pour ces accessoires de protection, dans de nombreuses gammes de prix. Il est recommandé de ne pas prioriser les petits prix pour économiser, et de ne pas acheter un produit bon marché sans marque. Vous ne pourrez dans ce cas en vérifier la provenance, ni assurer qu’il est certifié et qu’il répond réellement aux exigences et normes de sécurité légales. La santé est en jeu, vous devez donc faire attention à la qualité pour un travail serein.

Afin de décider quel casque de soudage est le bon, il est nécessaire d’examiner pour quels types de soudage il doit être utilisé, car tous les accessoires ne conviennent pas à toutes les applications. La classification du casque est également importante. Elle est donnée sous forme de séquences numériques telles que 1/1/1/2. Le système de notation est synonyme de qualité optique, de diffusion de la lumière, d’homogénéité et de dépendance angulaire.

En outre, il convient de prêter attention à de nombreuses options de réglage telles que la sensibilité à la lumière ou le niveau d’assombrissement. Il est également important d’avoir une vitesse de fondu rapide et une cassette filtre intégrée, avec au moins quatre capteurs. Cette cassette filtrante assombrit le masque de soudage lorsqu’un arc est allumé. Les capteurs optiques détectent la lumière et fournissent l’obscurcissement. Il est avantageux que la cassette comporte au moins 4 capteurs, afin que la contamination n’affecte pas directement la fonctionnalité.

Problèmes liés aux casques de soudage bon marché

De nombreux utilisateurs indiquent souvent qu’ils ont d’abord acheté un casque de soudage bon marché sur Internet. Après l’achat, les problèmes ont commencé, un champ de vision trop petit, aucun remplacement de pile possible ou un assombrissement incorrect. Le pire est bien sûr lorsque l’obscurcissement a été supprimé pendant la soudure et que la fenêtre est à nouveau éclaircie.

Conclusion : le casque bon marché est mis à la poubelle, et le prix soi-disant bas s’avère être un gaspillage d’argent.

Autre critères à vérifier

Lors de l’achat d’un casque de soudage automatique, il est essentiel de s’assurer que le casque est proposé avec un certificat. Cela signifie que tous les tests nécessaires ont été effectués auprès d’une institution certifiée.

Il est important de savoir qu’il existe des casques de soudage avec des batteries, solaires et avec les deux types d’énergie d’alimentation. L’énergie pour le casque de soudage à système solaire est obtenue par la lumière de soudage. Cela signifie que le casque peut être utilisé immédiatement et en permanence. Un inconvénient, cependant, est que les casques à énergie solaire ont souvent un petit champ de vision. Les casques à piles ont généralement un champ de vision plus large, un temps de réaction plus rapide, et disposent d’un système de réglage précis entre la lumière et l’obscurité.

Un casque qui combine les deux types est donc le meilleur choix, car il est alimenté en permanence par l’énergie solaire, tandis que les batteries garantissent un temps de commutation rapide.

Enfin, il faut également prêter attention à la fourniture d’accessoires et de pièces de rechange. À quoi sert un casque, s’il n’est pas possible de remplacer la visière ou le bandeau parce que les pièces de rechange ne sont pas disponibles ?