Un ordinateur en libre service, c’est comme les toilettes publiques…

Publié le : 08 novembre 20181 mins de lecture

…il est dans l’état ou le dernier utilisateur l’a laissé.

Et là je dis : BEURK !!! Car certes, l’idée n’est pas ragoûtante, mais malheureusement proche de la réalité.

Dans ce cas, il s’agit de machines que l’on trouve à disposition dans les grands aéroports pour que les passagers puissent surfer, consulter leur messagerie, ou pire leur banque en ligne.

Scareware

Sur l’image ci-dessus, on aperçoit le fameux “DEFENSE CENTER“, facticiel s’il en est, mais pas n’importe lequel :

Defence

Je rappelle à tout hasard, que si vous avez malencontreusement installé ce type de “produits” (dans 93% des cas les facticiels sont installés volontairement – étude Symantec d’octobre 2009), NORTON POWER ERASER, outil gratuit, peut vous aider.

À découvrir également : À quoi ressemblait la Cour des Miracles ?

À parcourir aussi : Smartphone zombie : comment limiter le phénomène des zombies

Matelas 120×190 en mousse à mémoire de forme : un soutien exceptionnel pour un sommeil réparateur
4 clés pour mieux comprendre l’assurance-vie en unités de compte

Plan du site