Voitures économiques : ce sont les économies de carburant de toutes les classes

La hausse des prix de l’essence et du diesel fait que les voitures économiques sont de plus en plus demandées. Grâce aux progrès techniques, des voitures économes en carburant sont désormais disponibles dans toutes les catégories. Aujourd’hui, la consommation de carburant est l’un des critères les plus importants lors de l’achat d’une voiture. Cela est dû à la nouvelle hausse des prix des carburants, qui va encore s’accentuer dans les années à venir. Les constructeurs automobiles ont reconnu les souhaits de leurs clients et, ces dernières années, ont regroupé leurs efforts pour développer des voitures écologiques. Il existe en ce moment, de nombreuses voitures économes en carburant dans toutes les catégories lors de l’achat d’une voiture. S’il ne s’agit pas d’une voiture neuve, il vaut la peine de jeter un coup d’œil sur le marché des voitures d’occasion.

Différents facteurs influencent la consommation de carburant

Si l’on recherche des voitures économiques avant d’acheter, les consommateurs se fient généralement aux informations officielles fournies par les constructeurs. Malheureusement, l’expérience montre que ces chiffres s’écartent souvent de la réalité à cause des différentes méthodes de mesure utilisées. En outre, la consommation réelle de carburant est influencée par un certain nombre d’autres facteurs. Par exemple, le style de conduite et le temps jouent un rôle décisif. Des tests récents montrent que les voitures économes en carburant ne se limitent plus aux micro et petites voitures, mais aussi aux SUV.

Les plus grandes économies de carburant parmi les plus petites voitures

Les très petites voitures ont toujours été comptées parmi les plus économiques. Les petits runabouts urbains n’offrent peut-être pas beaucoup d’espace, mais ils sont particulièrement économes en carburant et vous permettent de trouver plus facilement une place de parking en ville. Un élément qui ne devrait pas manquer dans cette classe est la VW Up BlueMotion. Elle est déjà un véritable favori pour les gens. Alors que VW indique une consommation de carburant de 4,2 litres pour sa plus petite voiture, les résultats des tests sont un peu plus élevés avec 4,8 litres. Toutes les microvoitures testées ont consommé plus de carburant que ce que les constructeurs avaient promis. Néanmoins, elles sont globalement convaincantes en tant que voitures écologiques.

Les classiques ne doivent pas manquer dans la gamme des petites voitures

Ceux qui veulent un peu plus d’espace peuvent passer à la classe des petites voitures. Ici aussi, il existe des voitures économiques dans différentes catégories de prix, tant sur le marché des voitures neuves que sur celui des voitures d’occasion. La VW Polo est un éternel favori parmi les petites voitures, et c’est l’un des succès de vente du constructeur automobile Allemand depuis des années. Pour une faible consommation, VW utilise ici aussi la technologie Blue Motion. La version 90 PS de la petite voiture avec un moteur 1.2 TSI ne consomme que 5,2 litres de super. Cependant, la Polo est assez coûteux par rapport aux modèles concurrents.

Parmi les petites voitures, la Mitsubishi Space Star 1.0 est une véritable aubaine. Avec ses 71 chevaux, elle est un peu moins puissante que la Polo. Cependant, elle offre une consommation encore plus faible de 4,7 litres. Dans la catégorie des petites voitures, il existe des voitures écologiques équipées de moteurs diesel. Elles sont particulièrement intéressantes pour les longues distances. La Renault Clio Grandtour Energy dCi 90 Start

La Ford Fiesta 1.6 TDCi Titanium est un autre modèle diesel extrêmement économique en termes de consommation. Il a un peu plus de puissance avec 95 ch, mais se situe également dans une gamme de prix similaire. La consommation d’essai de la petite voiture est de 4,6 litres aux 100 kilomètres.

Des voitures économes en carburant dans la classe compacte

Si vous êtes sur la route avec la famille de temps en temps et que vous avez simplement besoin d’un peu plus d’espace, les voitures économiques de la classe compacte sont le choix idéal. Ils sont nettement plus chers, tant pour les voitures neuves que pour les voitures d’occasion, mais vous offrent également un plus grand confort de conduite. Bien que les modèles compacts soient déjà nettement plus grands que les petites voitures, ils se situent désormais à un niveau de consommation similaire. Le Volvo V40 D3 Momentum en est un bon exemple. Ici, le moteur diesel délivre une puissance impressionnante de 150 ch sur le tarmac. Étant utilisé, il est nettement moins cher à l’achat. La consommation testée est de 4,7 litres. Les Suédois eux-mêmes font de la publicité avec 3,8 litres et donc une fois de plus nettement moins.

La Toyota Prius Comfort montre à quel point les données entre le constructeur et la réalité peuvent différer. Le Japonais n’est en aucun cas moins cher que le Suédois, mais il promet beaucoup plus, car il annonce une consommation moyenne de seulement 3,3 litres aux 100 kilomètres. Cependant, même dans la classe compacte, il existe des voitures économes en carburant comme dans le cas de la Citroën C4 Cactus BlueHDI 100 Stop.

Dans la catégorie compacte, ce sont précisément les modèles hybrides qui marquent des points, ce qui, une fois de plus, est bien inférieur aux autres chiffres de consommation. La Toyota Prius en est un bon exemple. Lors de tests, l’hybride plug-in Life atteint une consommation moyenne de 3,7 litres. Cela en fait sans doute l’un des modèles les plus économiques actuellement sur le marché. Mais la consommation vraiment bonne est compensée par un prix élevé. La voiture japonaise se classe actuellement sur le marché des voitures neuves, ce qui est tout sauf une aubaine.